Tithonian

Film expérimental /Film installation, N&B, Son
35"19
Performance: Chang Chia-chia

以12場戲來描述一個在家等待藥頭的女人。

這件作品是出自于對「提通階 (Tithonian)」字源學的奇想。在小說「裸體午餐」中,William S. Burroughs挪用了這個字,發明了⼀種形容毒蟲無盡等待的血清: Tithonian Logevity Serum。事實上,Tithonian指的是侏羅紀時期最後⼀層而且為期最長的地質紀。為了呼應這個漫長的時間,這個地質紀的取名,借用了希臘神話中特洛伊王國的王子,也是晨曦女神Eos的愛人Tithonus。在神話中,Eos為他取得了永生之藥,卻忘了要求永駐年輕,使得Tithonus成為老而不死、介於死與不死的象徵。

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Synopsis
A woman is expecting her dealer at her place but no one calls her or looks for her.

One character, long take, single source of light, static shot, without dialogue, enclosed space, mise en situation

Statement
« Thithonian » : it means the last of the superior Jurassic stratigraphic layer. It is bor- rowed from the name of the goddess of dawn, Tithonus, in Greek mythology. The figure represents a life that drags but also a disjunction from between the mortal and immortal worlds. In the novel "Naked Lunch", William S. Burroughs takes the word and invented: Tithonian Longevity Serum, to describe the eternal state of junkie.

When I developed this project, I’ve imagined a film that can be presented in varied forms: film in black box or film installation in white cube.
The idea of installation work of "Tithonian", is to combine these two genres spaces. For the purpose of structuring space, I used two giant projection screens (4m x 2m40) back to back to build a passage in the middle of the room. It means divide the space into two, and two projection screens can bind by the passage. In addition, I let the sunlight enter in the space by one side of room. This process would give the gradation of light in the space. The screen in the black space shows the entire film except one scene. So in the bright room where that is the projection of this 30 mins’ missing scene. In this scene, I filmed the actor sitting in front of the window at twilight. I want to record the time elapsed since the twilight of the evening until dusk.

Depending on scene’s time, the figure of the character who gives the shadow’s effect appears and disappears on the screen.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Synopsis
Douze scènes o une femme attend son dealer chez elle. Personne ne se manifeste ni ne l'appelle.

Présentation
L'idée de ce projet est venue d'un travail sur le sens et l'étymologie du mot Tithonian. Ce terme, désignant la dernière couche géologique du Jurassique supérieur, vient de Tithon, prince troyen de la mythologie grecque, aimé de Eos, déesse de l'Aurore. Eos obtint pour lui auprès de Zeus l'immortalité, mais oublia de demander en mme temps la jeunesse éternelle. Si bien que Tithon devint vieux et faible sans être en mesure de mourir. Tithon symbolise donc la vie qui s'éternise, entre mortalité et immortalité.

DansLe Festin Nu, William S. Burroughs, reprend ce nom et cre le terme de Tithonian Longevity Serum, pour décrire l'attente éternelle du drogué.

Je me suis inspirée de tous ces éléments pour concevoir une image de l'attente, une histoire du hors champ.

Pour jouer sur le temps cyclique, je travaille restructurer la temporalité de l'espace. Ainsi, dans la version Installation, l'idée est de combiner deux types d'espace: salle noire et white cube. Deux écrans géants mis dos à dos sont utilisés dans le but de restructurer l'espace. Cette organisation de l'espace forme un passage temporaire au milieu de la salle, entre les deux crans, une sorte de sas, un espace transitoire, où l'on passe derrière l'écran, de l'autre côté de l'image.

De plus, je fais en sorte de laisser la lumière du jour pénétrer l'espace par un côté de la salle (dans la partie white cube). L'écran dans la salle noire diffuse le film entier, amputé d'une scène, la plus longue, d'une durée de 30 minutes, c'est-à-dire de la moitié du film. Dans cette scène, on voit l'actrice assise face à la fenêtre, au coucher du soleil.

Mon but est d'enregistrer le temps coulé depuis le crépuscule du soir jusqu'à la tombe de la nuit. L'espace du white cube donne ainsi la projection des 30 minutes manquantes. Au fur et mesure du temps qui passe, l'ombre de la silhouette du personnage apparat et disparaît cycliquement sur l'écran.